Santé mentale: Être heureux, ça s’apprend (Partie 2 – Mes constats)

Si vous avez lu la Partie 1Happiness-Is-An-Inside-Job (cliquez ici pour la lire) de cet article, vous savez déjà que j’ai vécu des moments plus difficiles au cours de la dernière année, mais que cette expérience a somme toute été très enrichissante pour moi, car elle m’a permis de développer une toute autre vision de la vie et surtout de ma façon de la vivre. Je peux enfin dire que je suis heureuse. Sincèrement. Parce que j’ai décidé que j’avais droit au bonheur! Ça peut sembler un peu simpliste comme théorie, mais en fait je vais vous expliquer comment j’ai découvert qu’être heureux, ça s’apprend.

Leçon #1 – Apprenez à être un peu plus égoïste

Bon là vous êtes surement en train de vous dire qu’être égoïste, ce n’est vraiment pas quelque chose que l’on peut souhaiter être… Mais détrompez-vous! C’est en fait la base de tout. Par contre, laissez-moi vous expliquer ce que j’entends par être égoïste. Il ne s’agit pas d’agir dans son propre intérêt au détriment des autres, mais plutôt de cesser de toujours faire passer les besoins d’autrui avant ses propres besoins. En vous oubliant trop souvent, vous vous nuisez, mais vous nuisez également à vos proches…

Laissez-moi illustrer mon propos. Imaginez que vous êtes dans un avion avec votre enfant. Vous êtes assis à côté de lui. Pendant le vol, un bris survient et la cabine n’est plus étanche. Il n’y a plus assez d’oxygène pour pouvoir respirer librement, mais vous avez heureusement accès aux masques à oxygène qui se trouvent au-dessus des sièges. Que faites-vous? Est-ce que vous mettez le masque à votre enfant avant d’enfiler le vôtre ou si vous choisissez de mettre d’abord votre masque avant de vous occuper de l’enfant? Je suis certaine que vous êtes tentés de d’abord penser à votre enfant avant de vous occuper de votre propre sécurité. Pourtant pensez-y, si vous vous évanouissez en tentant de lui mettre son masque parce que vous manquez d’oxygène, vous ne pourrez plus vous occuper de lui et il manquera d’air aussi. Si par contre vous mettez votre propre masque et que votre enfant s’évanoui, vous pourrez tout de même lui mettre le sien et vous serez saufs tous les deux.

Je suis consciente que c’est un exemple un peu extrême, mais ce que j’essaie de vous faire voir, c’est qu’en apprenant à faire de votre bien-être une priorité, vous vous rendez plus apte encore à prendre soin de ceux qui comptent pour vous.

Leçon #2 – Lâchez-prise

Si vous êtes comme moi, vous avez peut-être tendance à investir beaucoup de votre énergie inutilement, par exemple en accordant trop d’importance à l’opinion des autres. Vous accumulez peut-être des frustrations lorsque vous tentez de faire valoir votre point de vue à quelqu’un qui n’est pas enclin à vous écouter ou encore peut-être vous sentez-vous irrités par le comportement de certaines personnes de votre entourage.

Il existe beaucoup d’autres exemples de situations semblables qui deviennent épuisantes à la longue. Lorsque l’une d’entre elles survient, demandez-vous simplement si cela vaut la peine de vous investir émotionnellement ou si plutôt vous auriez tout intérêt à lâcher prise. Arrêtez de dépenser de l’énergie sur des futilités et concentrez-vous sur ce qui a réellement de l’importance pour vous.

Leçon #3 – Cessez de vous comparer

Nous vivons dans un monde où nous sommes encouragés à entrer en compétition les uns avec les autres. Pour chacun de nos accomplissements,  nous avons tendance à voir uniquement celui qui a su faire mieux que nous. Mais vous savez quoi? Vous ne serez jamais le meilleur dans tout. C’est impossible. Mais en quoi cela devrait-il vous rendre moins fier de ce que vous avez accompli? Faite de votre mieux et dépassez vos propres limites. Et surtout, soyez satisfait de ce que vous avez!

Leçon #4 – Ne vous imposez pas de limite

Je ne saurais vous dire combien de fois dans ma vie je me suis empêchée de faire les choses dont j’avais envie soit par peur de ne pas réussir, d’être jugée ou tout simplement de ne pas être parfaite. Arrêtez donc de penser et enfin agissez! Allez au-delà des conventions, au-delà de ce qui a été décidé pour vous. Osez vivre votre vie de la façon qui VOUS convient, pas seulement parce que c’est ce qui est socialement acceptable. N’essayez pas de vous conformer à un moule si celui-ci ne vous convient pas, mais façonnez plutôt votre style de vie autour de ce qui vous rend heureux, et surtout, arrêtez d’avoir peur du jugement, car peu importe ce que vous ferez, vous serez jugés. C’est comme ça! N’oubliez pas que les seules limites qui vous empêchent d’avancer sont celles que vous vous êtes imposées.

Leçon #5 – Gardez l’esprit ouvert

Le changement, ça fait peur. C’est pourquoi nous avons tendance à nous fermer systématiquement à tout ce qui est nouveau. Pourtant, il est important de rester ouvert, car c’est ainsi que nous pouvons réellement apprendre et apporter des changements qui auront un impact positif sur notre vie.

Leçon #6 – Questionnez-vous

Vous êtes un être intelligent et doté de la capacité d’analyser et de comprendre. SERVEZ-VOUS EN!!! Réfléchissez sur vos buts et objectifs, sur vos forces et vos faiblesses, sur ce que vous ressentez et sur la cause de ces émotions. Remettez-vous en question et apportez des changements au besoin, car notre personnalité et nos objectifs changent avec le temps et en vous arrêtant quelques instants pour vous demander si votre mode de vie vous convient, vous serez en mesure de l’adapter pour continuer à vous sentir bien.

Leçon #7 – Aimez-vous

Celle-là est peut-être la plus difficile, mais également la plus importante des leçons. Aimez-vous. Aimez votre corps, prenez en soin et il vous aimera en retour. Nourrissez-le avec des aliments sains, travaillez ses muscles, cessez de le scruter dans le miroir à la recherche du moindre défaut. Appréciez-le comme il est, avec ses imperfections qui le rendent unique. Aimez aussi votre esprit, remplissez-le de pensées positives et optimistes. Faites en sorte qu’il reste équilibré et chassez ce qui le tourmente. Offrez-lui du temps pour se ressourcer de temps en temps et permettez-lui de rêver.

Leçon #8 – Communiquez

Partagez vos joies et vos peines avec ceux qui vous entourent. Apprenez à traduire vos émotions en mots, cela permettra non seulement à ceux qui vous sont chers de vous connaître vraiment et de vous apprécier pour qui vous êtes, mais cela vous aidera également à identifier plus clairement les émotions que vous vivez.

Verbaliser permet de rationnaliser ce que nous ressentons et nous sommes ainsi plus aptes à trouver des solutions lorsque nous vivons une situation difficile. N’oubliez pas d’écouter aussi, car avoir un point de vue extérieur peut parfois nous aider à trouver des réponses qui auraient été bien difficiles à trouver seul. On peut également apprendre beaucoup et grandir à travers les témoignages et expériences des autres. La communication permet de tisser des liens vrais et solides avec ceux qui vous entourent à condition que vous laissiez tomber le masque que vous portez et acceptiez de vous montrer tels que vous êtes, même dans les moments où vous vous sentez le plus vulnérable. Laissez-vous aider!

Leçon #9 – Prenez la décision

Finalement, sachez qu’il n’en revient qu’à vous de choisir le bonheur. Toutes les notions qui ont été abordées dans ce texte s’avéreront inutiles si vous ne prenez pas, dès cet instant, la décision d’être heureux. Vous seul avez le contrôle de votre vie et il est maintenant temps de la reprendre en main. Sachez que dans la vie, rien ne peut être accomplit sans effort et l’atteinte du bonheur est un travail quotidien qui n’est pas toujours facile.

Être heureux ne veut pas dire que vous ne serez plus jamais triste ou en colère, mais cela veut dire que vous aurez appris à vivre pleinement toutes vos émotions plutôt que de les refouler et que vous aurez accepté que la vie, aussi pleine de défis soit-elle, est magnifique dans toutes ses nuances.

Alors voilà ce que la dépression m’a appris. Elle m’a montré que je suis plus forte qu’elle et que la seule personne capable de me rendre heureuse, c’est moi. Je suis heureuse, parce que je me suis choisie, parce que j’aime un peu plus chaque jour chacune des facettes de ma personne et que cet amour me rend meilleure. Je suis une meilleure femme, une meilleure mère, une meilleure amie, une meilleure amoureuse et une meilleure personne. Alors si vous vivez un moment difficile et que vous commencez à croire que le bonheur, ce n’est pas pour vous, et bien détrompez-vous.

Être heureux, ça s’apprend. J’ai appris, vous le pouvez aussi.

Et surtout, n’oubliez jamais que le suicide, c’est une solution permanente à un problème temporaire.

À bientôt

Noémie

6 Comments

  • Jocelyn says:

    Je t’aime et je suis toujours fier de toi! Tu sais tu étais ma petite fleur, puis tu es devenu un arbuste (pas toujours facile d’être un arbuste)….mais là je te sens devenir un arbre…. mature et créateur d’oxygène. Tu es belle dehors et tu es encore plus belle en deans!

    • noemie says:

      Merci beaucoup Papa 🙂 Je t’aime aussi et sache que ça a fait une grande différence pour moi d’être si bien entourée. Merci pour tout! xxxx

  • Anne-Marie says:

    Chere Noémie!
    Quel être de sagesse tu es! Ce texte, que j’avais lu rapidement, je viens de le relire tranquillement, doucement, en m’imprégnant de chacun des mots. Je crois que je vais le relire souvent!
    Anne-Marie 😊

    • noemie says:

      Merci Anne-Marie 🙂 Ça me touche vraiment de voir que tu reviens faire ton tour de temps en temps ici! Ce texte-là a une importance particulière pour moi, car c’était la première fois que je faisais l’exercice de traduire en mots tout ce que j’ai appris au courant de la dernière année. Quand je le relis, je me sens toujours fière du chemin que j’ai parcouru et ça me rappelle que même les moments les plus difficiles ont leur utilité, car sans ces épreuves, jamais je n’aurais appris à “oser” comme je le fait aujourd’hui et je serais passée à côté de magnifiques opportunités! Bien que nos parcours soient différents, je pense que nous avons un point en commun, nous voyons toutes les deux la vie sous un jour nouveau depuis que nous avons eu peur de la perdre. Merci de me lire et de commenter mes textes, ça veut dire beaucoup pour moi! Prend soin de toi 🙂 xxxx

  • […] Le bonheur, c’est avant tout le choix d’être heureux. J’ai d’ailleurs écrit un article complet sur le sujet que vous pouvez lire ici. […]

  • Marie-Pier says:

    Trés beau texte 🙂 Je suis d’accord avec tous les points. Le premier surtout, je suis en train de l’apprendre. Mais ce que je trouve plus difficile par contre, c’est de chasser la culpabilité qui vient avec le fait de penser plus à soi. Mais j’y arrive tranquillement 😉

    Tu me fais quand même réaliser bien des choses. Merci d’avoir partagé ce que tu as appris 🙂

Leave a Reply



Rejoignez-moi sur Facebook


Ma Chaîne Youtube


Derniers Articles


Commentaires Récents


  • Marie-Pier D.: Je suis totalement d’accord 🙂
  • Noémie: Merci beaucoup! 🙂
  • Stephanie: Tu es tres inspirante et c’est avec grand plaisir que je partage ton...
  • Noémie: Merci Dominique 🙂
  • Dominique: Belle réflexion Noémie. ☀️