Les types de Tiny houses adaptés aux climats froids

 

La première chose qui m’est venue a l’esprit quand j’ai entendu parler des Tiny houses, après bien sûr m’être extasié devant le concept, c’est que c’était bien beau, mais peu adapté au climat québécois.

 

Avec nos hivers interminables rigoureux, je ne voyais pas comment il était possible d’isoler de si petites structures sans avoir des murs très épais ou encore avoir une structure trop imposante pour la mettre sur roue.

 

Heureusement, j’avais tort de croire que cela était impossible, et non seulement les Tiny houses peuvent tout à fait servir d’habitation dans les climats les plus froids, mais elles peuvent également se présenter sous toute sorte de formes et de style uniques.

 

J’ai décidé aujourd’hui de vous présenter différents types de Tiny house, en vous décrivant également les forces et faiblesses de chacun des modèles. Si vous caressez déjà le rêve de vivre en mini, vous terminerez votre lecture avec l’envie de vous lancer au plus vite, c’est garanti. 😉

 

La Tiny house sur roue

Je commence par celle-là parce que c’est le type de structure que nous avons choisi de construire Rémi et moi. Elles peuvent venir dans toutes sortes de formes et de designs, mais elles ne dépassent en général pas les 8,5 pieds de largeur et les 13,5 pieds de hauteur qui la rendent conforme au Code de la route. Notre maison a 25 pieds de longueur, mais certaines ont aussi peu que 10 pieds de long. (Pour voir l’intérieur de notre maison, cliquez ICI.)

Ses avantages : Elles sont transportables, et dépendamment de l’envergure de la structure, ont peut même voyager avec sa maison un peu partout. On évite également les contraintes du code du bâtiment lorsqu’on construit sa maison sur une remorque, car elles sont alors régies sous les mêmes lois que les caravanes ou les VR.

Ses inconvénients : Ont doit tenir compte du poids des matériaux qu’on utilise pour la construire, car elle se doit d’être plutôt légère et flexible si l’on a l’intention de la transporter régulièrement. Il faut également prévoir de l’isoler avec des matériaux qui sont très efficaces, afin de minimiser l’épaisseur des murs. L’uréthane est une excellente option, mais qui peut s’avérer couteuse.

 

La Tiny House sur fondation

Elles sont ce qui se rapproche de plus d’une maison conventionnelle, exceptée bien sûr pour la petite taille. Elles aussi peuvent venir dans toute sorte de formes, et sont fabriquées dans une plus grande diversité de matériaux.

Avantages : Il n’y a pas de contrainte de poids et de dimension particulière. Elles peuvent utiliser les mêmes structures sanitaires qu’une maison ordinaire, et être isolées avec différent type de matériaux puisque l’épaisseur des murs n’est pas une contrainte.

Inconvénients : Elles sont régies par le code du bâtiment, et les municipalités imposent souvent des dimensions minimums pour les habitations de 400 ou 600 pieds carrés, alors qu’une Tiny House typique aura entre 100 et 200 pieds carrés. Il est toujours possible de contourner les règlements en bâtissant par exemple une grande véranda qui compensera pour la superficie manquante de la maison, mais cela sera le sujet d’un prochain article J

 

 

Les yourtes

Celles-là sont moins connues, mais oh combien économiques! Ce sont des Tiny houses très faciles à installer, qui peuvent être montées puis démontées si l’on souhaite déménager, elles sont adaptées à notre climat, car elles sont bien isolées malgré les apparences!

Avantages : Elles sont peu couteuses et nécessite relativement peu de construction pour les monter. Elle ne nécessite pas non plus d’expérience particulière. C’est une excellente option pour les gens seuls ou les couples. Elles sont également chaleureuses et accueillantes.

Inconvénients : Leur forme circulaire peut rendre la disposition des pièces un peu plus difficile, et c’est pourquoi la plupart des yourtes sont à aire ouverte. Il peut donc être moins évident d’avoir un espace fermé et plus intime pour la chambre.

 

Les Earthships

Bien qu’elles ne soient pas nécessairement des Tiny houses, les Earthship méritent tout de même leur place ici, car il est possible de faire des mini Earthship, qui sont parmi les habitations les plus écologiques qui soit. Ce sont des maisons construites avec uniquement des matériaux locaux et récupérés, et qui sont, le plus souvent, autosuffisantes en énergie. Les concepts de Tiny house et de Earthship combiné forme des demeures chaleureuses et qui sont vraiment respectueuses de l’environnement.

Avantages : écologiques et durables, elles peuvent être fabriquées à faible cout. Chaque Earthship est unique et est conçue pour être autosuffisante. Les couts d’énergie sont donc faibles à long terme.

Inconvénients : L’équipement pour fournir de l’énergie à la maison est onéreux, mais c’est un faux inconvénient, puisque l’investissement sera rentabilisé à moyen terme. Ce sont également des maisons qui prennent plus de temps à construire, car il faut prendre le temps de trouver les matériaux et vraiment réfléchir à son design.  

 

 

Les cabanes dans les arbres


Eh oui, les cabanes dans les arbres ne sont pas uniquement réservées aux enfants! Bien que plus marginal, ce type de maison existe bel et bien! Il y en a même une à  Mont-Tremblant, disponible pour la location. Un peu comme les Earthship, les cabanes dans les arbres peuvent être de toutes les tailles, mais sont encore plus intéressantes (selon moi) si l’on considère de les bâtir en mini.

Avantages : Leur aspect un peu féerique  est certes un avantage. Elles donnent également l’impression de faire partie du décor, d’être en symbiose avec la forêt qui l’abrite.

Inconvénients : Les arbres, aussi magnifiques et imposants soient-ils, sont, comme tout autres végétaux, éphémères. Ces habitations nécessitent donc un design réfléchi afin de pallier à ce problème. Elles peuvent également être onéreuses à construire. Il y a également encore une fois le problème de la légalité qui peut entraver la démarche de vivre dans une telle structure. Mais il y a plusieurs façons de rendre la loi un peu plus flexible. 😉

 

Voici donc une entrée en matière en ce qui concerne les types de Tiny house qu’il est possible de construire ou même d’acheter dans certain cas. Notez cependant qu’il existe de nombreuses autres alternatives et que la seule limite ici est votre imagination (Et les lois…)!

 

J’espère que cet article vous aura permis de rêver un peu, et je vous souhaite à tous une excellente fin de semaine!

 

À Bientôt

 

Noémie

Tags:

Leave a Reply



Rejoignez-moi sur Facebook


Ma Chaîne Youtube


Derniers Articles


Commentaires Récents


  • Marie-Pier D.: Je suis totalement d’accord 🙂
  • Noémie: Merci beaucoup! 🙂
  • Stephanie: Tu es tres inspirante et c’est avec grand plaisir que je partage ton...
  • Noémie: Merci Dominique 🙂
  • Dominique: Belle réflexion Noémie. ☀️